MacQuébec

Banc d’essai : Google Chromecast

Chromecast_Icon

Le 24 juillet dernier, Google a invité les médias à un « déjeuner avec Sundar Pichai » qui est le chef d’orchestre d’Android et de Chrome chez le géant Google. Lors de cette conférence, et comme les rumeurs le prédisaient, Google a présenté la mise à jour de sa petite tablette Nexus 7 et a annoncé Android 4.3.

La surprise fut par contre l’annonce d’un petit appareil très pratique appelé « Chromecast ». Évidemment, étant moi-même un maniaque de technologie, j’ai cherché un moyen de le commander. Grâce à ma boîte postale aux USA, j’ai pu le faire sur Amazon.com et me suis donc procuré la nouvelle Nexus et quelques Chromecast.

Chromecast_Order

Deux jours plus tard, je recevais tous ces nouveaux gadgets et je me suis empressé de tester le petit boîtier. 🙂

Caractéristiques techniques

  • Processeur double-coeur ARM de 1.2 GHz ;
  • 4 Go de mémoire flash interne ;
  • 4 Go de mémoire RAM DDR3L ;
  • Sans fil Wifi 802.11b/g/n sur le 2.4Ghz ;
  • Bluetooth ;
  • Connecteur HDMI 1.4 avec support MHL ;
  • port micro-USB.

 

La résolution maximale supportée est 1080p, comme l’Apple TV de 3e génération.

Chromecast_box2

Installation et configuration

La boîte contient évidemment le Chromecast estampillé du logo de Chrome, un long câble USB, un adapteur de courant et une petite rallonge HDMI permettant de l’installer plus facilement sur un téléviseur qui aurait par exemple ses ports HDMI face au mur, l’appareil mesurant tout de même 5 cm de long.

Chromecast_installedTv

Google nous promet un appareil qui peut s’alimenter directement par le port HDMI, ce qui rendrait son installation plus propre, mais il est assez rare de trouver un téléviseur dont les ports peuvent fournir suffisamment de courant. C’est pour cette raison qu’un câble USB est fourni : il permet de relier le Chromecast soit à un port USB du téléviseur, soit au bloc d’alimentation. Google recommande d’ailleurs cette dernière solution pour que l’appareil soit alimenté en permanence, ce qui permet au Chromecast d’obtenir ses mises à jour en tout temps et de pouvoir démarrer un « cast » (c’est le nom que Google utilise) sans même avoir à allumer le téléviseur ni à choisir la bonne entrée HDMI (si vous possédez un téléviseur bénéficiant de la norme HDMI-CEC qui est le protocole de contrôle par le port HDMI).

 

Chromecast_Setup1

 

 

Lorsque vous allumez le téléviseur avec le Chromecast pour la première fois, les instructions vous demanderont de vous rendre sur une adresse web de Google afin de télécharger un petit logiciel au format MAC (DMG) nommé simplement « Chromecast ». Il suffit ensuite de démarrer l’application qui trouvera facilement le Chromecast en attente de configuration. Quelques étapes simples suivront puis le Chromecast redémarrera et sera prêt à être utiliser.

Restera à installer « Chromecast pour Chrome » qui permet d’envoyer le contenu d’un onglet de Google Chrome vers le téléviseur en un seul clic.

 

Utilisation du ChromeCast

Actuellement, seuls quelques services en ligne sont compatibles avec le Chromecast : Netflix, YouTube et Google Play. Google Chrome est également supporté.

Pour ma part, j’ai réussi à acheter mes Chromecast dans les premières heures de disponibilité chez Amazon et j’ai donc pu bénéficier des codes promotionnels permettant d’obtenir 3 mois gratuits chez Netflix. À cause de la popularité du petit appareil de 35 $, cette promotion a été retirée dès le 25 juillet 17h00. J’ai beaucoup utilisé Netflix avec deux de mes Chromecast et ça fonctionne très bien, mais il faut savoir que la philosophie de Google concernant ce petit gadget est bien différente d’un appareil de lecture multimédia comme l’Apple TV ou le Roku Player : au lieu que ce soit l’appareil qui envoie le « cast », ce sont les applications partenaires qui vont chercher les médias directement sur Internet.

 

Chromecast_EcoSys

Par exemple, lorsqu’on utilise l’application YouTube sur iPhone ou iPad, une nouvelle icône permet d’envoyer votre vidéo vers le téléviseur. En réalité, l’application demande au Chromecast d’aller chercher telle ou telle vidéo sur YouTube et de la démarrer à l’endroit où elle est rendue sur notre application YouTube iOS. L’application devient alors une télécommande permettant d’avancer, reculer ou mettre en pause. Vous pourrez également ajuster le volume de sortie, ce qui est pratique si vous êtes loin de la télécommande du téléviseur pendant votre « cast ».

Même chose avec l’application Netflix : lorsqu’on envoie le film ou la série que l’on souhaite regarder vers le téléviseur, l’application devient une télécommande.

La 3e application supportée n’est pas disponible sur iOS et je n’en parlerai donc pas, mais le principe reste le même.

 

Chromecast_Netflix

 

En utilisant le navigateur Chrome sur Mac, il est possible de regarder le contenu d’un onglet sur le téléviseur : un clic sur l’icône permet de choisir vers quel Chromecast envoyer l’image.

 

Chromecast_CastChromeTab

 

Est-ce que ça peut remplacer l’Apple TV 3e génération ?

Vous vous demandez peut-être si ce petit appareil de 35 $ peut remplacer une Apple TV ? La réponse est non ! Bien qu’il s’agisse d’un petit gadget très intéressant, il ne peut absolument pas remplacer une Apple TV, surtout si vous êtes vraiment dans l’écosystème d’Apple. En effet, la musique et les vidéo sur iTunes ou iCloud ne sont pas accessibles par le Chromecast. Par exemple, il n’est pas possible d’envoyer de la musique stockée sur votre appareil mobile car le Chromecast tentera de la récupérer sur le cloud. De plus, si vous n’êtes pas utilisateur de Netflix, vous trouverez le Chromecast pour le moins limité : Youtube et Chrome seront vos deux seules possibilités.

Certains utilisateurs ont certes découvert que l’on pouvait ouvrir un fichier vidéo stocké sur un ordinateur dans le navigateur Chrome et l’envoyer ensuite au gadget mais il faut savoir que, dans ce cas, la résolution est limitée à 720p.

Il y a également un support expérimental permettant de partager tout le bureau, un peu à la façon d’AirPlay dans OSX Mavericks, mais comme son nom l’indique, c’est expérimental.

Je suppose qu’avec le temps l’appareil sera plus mature et proposera d’autres fournisseurs de contenu.

 

Limitation au Canada

Si vous habitez comme moi au Canada et si vous avez une adresse de livraison aux USA, vous pouvez vous procurer un Chromecast sur Amazon.com, ou bien dans un Best Buy si vous visitez les États-Unis.

Par contre, sachez que des services permettant d’avoir accès aux contenus légaux de streaming des USA (Hulu, ABC, NBC, CBS, Netflix US, etc) comme Unotelly ou Unblock-US ne fonctionnent pas sur le Chromecast car ils utilisent des adresses DNS alternatives. Or les serveurs DNS de Google sont incrustés dans les configurations internes du Chromecast et il est impossible de les changer.

Au moment d’écrire cet article, le Chromecast n’est pas commercialisé au Canada et on ne sait d’ailleurs pas s’il le sera.

À propos de l'auteur

Patrick Ducharme

Patrick Ducharme

J'adore tout ce qui est frappé d'un logo de pomme! Je suis un techno-geek fini qui adore les gadgets. En fait, j'en fais un passe-temps! Rédacteur de nouvelles sur les applications iOS pour MacQuébec.

Recevez quotidiennement les dernières nouvelles de l’univers Apple

Inscrivez-vous dès maintenant pour avoir accès aux dernières nouvelles et à des promotions exclusives!

Commentaires