MacQuébec

Pourquoi j’ai choisi l’iPad air

Air

 Historique

Heureux propriétaire de plus d’un modèle d’iPhone, en 2013 je cédais a la tentation et je faisais l’acquisition de mon premier iPad, le modèle de 4ᵉ génération (64Go).

Quelques années plus tard, en 2015, constatant certains problèmes de latence, j’achetais l’iPad Air 2 (128 Go), et par pure bonté d’âme, je laissais mon modèle de 4ᵉ génération à ma conjointe.

En janvier 2018, celle-ci décida que ce vieil iPad avait fait son temps et elle le renouvela avec un modèle de 5ᵉ génération (128 Go)

Mon iPad Air 2 vieillit

Cela fait déjà quelque mois que je note une usure prématurée de la batterie de mon iPad Air 2 . En effet, il arrive souvent que celle-ci s’essouffle après quatre ou six heures de travail.  Pauvre de moi, j’étais à plaindre, c’était insupportable.  Néanmoins, la vitesse de cet appareil me semblait encore bonne et je ne voyais pas vraiment de problème de latence.

Je me retrouvais régulièrement en train de réfléchir au nouveau modèle qui, cette fois, serait le bon.

Apple annonce un nouveau modèle

Le 18 mars 2019, contre toute attente, Apple fait l’annonce de deux nouveaux modèles. Je me surprends en train de lire et de relire toutes les informations sur ces nouveautés, en dépit du fait que je n’ai pas vraiment besoin d’un nouvel appareil,  mon iPad Air 2 s’acquittant encore très bien de sa tâche.

Malgré tout,  je me dis que si je parviens à le revendre, cela me permettra d’acquérir un modèle plus récent en profitant du fait que mon appareil actuel vaut encore quelques centaines de dollars.

Je mets donc mon iPad Air 2 en vente sur un site de petites annonces et vingt-quatre heures plus tard celui-ci trouve preneur.

Déterminer le modèle

Je détermine mes besoins :

  • Je ne suis pas graphiste ni dessinateur ;
  • Je ne possède pas d’Apple Pencil ;
  • Mes activités principales se limitent à naviguer sur le web, consulter mes courriels et un peu de jeu ;
  • J’ai impérativement besoin d’un minimum de 128 Go ;
  • Je n’utiliserai pas de clavier.

Je réalise qu’Apple classe maintenant l’iPad en trois catégories : les modèles d’entrée de gamme, l’iPad Air et les modèles pros.

Ai-je besoin d’un modèle pro ?  La réponse catégorique est non !

Le modèle d’entrée de gamme fera définitivement le travail.

L’iPad  6ᵉ génération, 128 Go, est vendu 549 $.

L’iPad air, 256 Go, est vendu 849 $.

Alors, pourquoi choisir l’iPad Air ?

  • La grandeur de l’écran (oui, cela est pertinent et m’intéresse) ;
  • Le poids est similaire (456 GR vs 469 GR) ;
  • L’écran laminé est-il vraiment utile si je n’ai pas l’Apple Pencil (je dois avouer que je ne crois pas) ?
  • La vitesse du processeur (une vitesse plus grande, à mon avis, rendra la durée de vie également plus grande) ;
  • L’écran antireflet, l’affichage True Tone et Gamme de couleurs étendue (P3) ne m’emballent pas vraiment et n’ont pas d’incidence sur ma décision.
  • En ai-je vraiment besoin ? Non !

Donc la question est la suivante : vaut-il la peine de payer 300 $ de plus pour 0,8 po d’écran supplémentaire et un processeur plus rapide ?

Le processeur de 6ᵉ génération ferait certainement l’affaire. Donc, si je choisis l’iPad Air, c’est pour 0,8 po d’écran.

Ce n’est pas un choix logique, je l’admets, mais j’opte tout de même pour l’iPad Air.

Pourquoi ? Parce que cela me tente et m’excite plus qu’un modèle de base.

Même si mon budget me le permet, je n’ai pas besoin d’un iPad Pro.  J’ai acheté l’iPad Air pour me gâter un peu, en ayant l’impression de faire une concession en ne choisissant pas un modèle pro.

Je l’ai précommandé et reçu le jeudi 28 mars. Depuis, je réfléchis beaucoup à l’envie de céder à l’Apple Pencil.  Pourquoi pas, puisque j’ai déjà fait un compromis sur mon iPad ? 😉

À propos de l'auteur

Paul Falardeau

Paul Falardeau

Recevez quotidiennement les dernières nouvelles de l’univers Apple

Inscrivez-vous dès maintenant pour avoir accès aux dernières nouvelles et à des promotions exclusives!

Commentaires