MacQuébec

Une poursuite contre Apple au sujet des égratignures sur Apple Watch

Dean Lubaki, que vous avez peut-être déjà lu ici sur MacQuébec, et qui demeure aujourd’hui à Toronto, poursuit actuellement Apple à propos des égratignures sur son Apple Watch Series 3 Edition.

Son appareil a été acheté au Apple Store Yorkdale le 26 septembre 2017, avec AppleCare pour la montre et une boucle Milanese 42mm. Il est retourné au magasin pour demander un remplacement, mais sa demande a été refusée. Apple lui a dit que les dommages du genre n’étaient pas couverts. De plus, lorsqu’il a demandé de parler à un directeur, l’employé lui a dit qu’il n’avait pas de gestionnaire. Ce n’est qu’à la quatrième ou cinquième demande qu’un gestionnaire s’est présenté. Ce dernier a réitéré à M. Lubaki que sa demande était toujours refusée.

Suite à cette réponse, il a envoyé une lettre à Apple avec une plainte, sans retour du géant californien. Alors, une demande de règlement aux petites créances, datée du 6 juin 2018, a été envoyée par ce dernier à Apple via Poste Canada. Ce dernier exige des dommages-intérêts compensatoires pour « stress mental », les dépenses survenues suite à l’affaire, en plus du temps de sa vie gaspillé qu’il ne retrouvera jamais. Notamment, puisque le tout s’est déroulé pendant sa période d’examens finaux.

Selon lui, le marketing entourant le produit est faux. Apple le présente comme étant résistant aux égratignures.  Sa montre « a égratigné et ternie ». « Le problème provient du groupe de montres Milanese Loop, car un aimant sur le dos d’Apple Watch sécurise le bracelet, qui a par la suite entraîné des égratignures. Cela crée une usure sans conséquence pour le consommateur. C’est un défaut de conception. La même abrasion peut se produire sur l’écran lorsque l’on change le bracelet. Encore une fois, Apple ne dit nulle part que la boucle peut endommager la montre »  a écrit Lubaki à Apple.

Un membre de l’équipe Apple a finalement contacté Dean Lubaki après qu’il ait envoyé son dossier aux petites créances. L’entreprise lui a offert de remplacer son Apple Watch Edition et de fournir un accessoire gratuit. Ce dernier a refusé l’offre et a dit qu’il se présentera à la Cour des petites créances en précisant que l’entreprise a jusqu’au 26 juin 2018 pour déposer une réponse à sa réclamation.

Source : Iphone Canada

À propos de l'auteur

Kim Auclair

Kim Auclair

Entrepreneure passionnée, j'ai développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. J'ai créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Je suis actuellement présidente chez Niviti, une entreprise qui fait de la production et diffusion de contenu visant à développer les compétences entrepreneuriales des individus. Vous pouvez me lire, entre autres, ici, sur kimauclair.ca ainsi que sur entreprendre.niviti.com.

Recevez quotidiennement les dernières nouvelles de l’univers Apple

Inscrivez-vous dès maintenant pour avoir accès aux dernières nouvelles et à des promotions exclusives!

Commentaires