MacQuébec

Une application de messagerie de proximité arrive à Québec : Urbz

Urbz est une application de messagerie de proximité conçue par Terence Tyr, un étudiant français de la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval, et ses deux complices Théo Tyr et Virginie Collombon.

Terence Tyr, co-fondateur d'Urbz, lors du Startup Weekend Quebec 2014

Terence Tyr, co-fondateur d’Urbz, lors du Startup Weekend Quebec 2014

Lancée récemment, l’application est disponible sur l’App Store et sur Google Play et fonctionne pour l’instant à Québec. Elle compte déjà plus de 800 utilisateurs qui sont majoritairement des étudiants de l’Université Laval.

L’idée lui est venue lorsqu’il a constaté qu’il y avait un problème de communication entre les étudiants de l’Université Laval. « Les étudiants font circuler l’information entre eux principalement via Facebook. Je me suis amusé à compter le nombre de pages et de groupes Facebook qui se rapportent à l’Université Laval : plus d’une centaine ! Résultat, la communication est très éclatée et souvent peu efficace. »

Dès l’ouverture, vous devez créer un compte et ensuite préciser une adresse postale afin que l’application puisse détecter les messages publiés près de vous. À titre d’exemple, j’ai mis celle de mon espace de coworking à Québec (Beauport). Vous devez aussi ajouter deux mots qui vous permettront de recevoir des messages en lien avec vos centres d’intérêt.

Urbz

Une fois cette étape franchie, vous pouvez commencer à l’utiliser soit en regardant tous les messages envoyés à proximité ou en consultant ceux en fonction de vos intérêts.

Urbz

Urbz

Vous pourrez ainsi l’utiliser pour, par exemple, chercher un adversaire pour jouer au hockey dans votre quartier, organiser une rencontre rapidement, vendre un objet ou tout simplement rester à l’écoute des besoins des gens de votre entourage à proximité.

L’application respecte évidemment votre vie privée. Votre position ne sera pas, entre autres, visible par les autres utilisateurs, une simple adresse courriel suffit pour s’inscrire et celle-ci est confidentielle. Vous pouvez aussi publier des messages anonymement en utilisant un pseudonyme de votre choix. Et lorsque votre message est remplacé par d’autres, aucune trace n’est conservée et votre message ne parcourt jamais plus de 10 km.

Le concept n’est pas nouveau, c’est vrai. Et pour être franche, je ne pense pas l’utiliser pour le moment. Le défi, à mon avis, est de lui trouver un positionnement unique et d’améliorer l’expérience utilisateur autour de l’application. Cependant, j’aime bien l’initiative du créateur de développer le projet au Québec d’abord pour la faire évoluer avec les commentaires reçus des gens d’ici. Il m’informe d’ailleurs qu’il aimerait que, dans un premier temps, l’application soit adoptée par le reste des habitants de la ville de Québec. « C’est ce à quoi nous allons travailler jusqu’à cet été. La prochaine étape de notre aventure sera certainement la ville de Montréal, qui constituera pour nous un terrain de jeu plus grand. Comme à Québec, nous espérons pouvoir compter sur le soutien de la communauté universitaire pour lancer notre application avec succès. »

C’est le temps de la tester. Faites parvenir vos commentaires et idées aux créateurs en les contactant.

Vous pouvez aussi les suivre sur Facebook.

A+

À propos de l'auteur

Kim Auclair

Kim Auclair

Entrepreneure passionnée, j'ai développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. J'ai créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Je suis actuellement présidente chez Niviti, une entreprise qui fait de la production et diffusion de contenu visant à développer les compétences entrepreneuriales des individus. Vous pouvez me lire, entre autres, ici, sur kimauclair.ca ainsi que sur entreprendre.niviti.com.

Recevez quotidiennement les dernières nouvelles de l’univers Apple

Inscrivez-vous dès maintenant pour avoir accès aux dernières nouvelles et à des promotions exclusives!

Commentaires