MacQuébec

Vivre l’expérience iClasse

Le 13 mai dernier, j’annonçais qu’iClasse était à la recherche de 15 enseignants à Québec pour  participer à son premier évènement qui serait tenu le samedi le 17 août dans les bureaux de Techno Conseil.

J’ai assisté à la formation afin de vivre moi-même l’expérience et vous faire part de mes impressions.

iClasse?

Crée par Pierre Poulin et François Bourdon en 2009, iClasse a d’abord pris la forme d’un projet pilote mené dans les classes respectives des deux fondateurs. Il a ensuite fait l’objet d’une thèse de doctorat et a enfin pris son envol pour devenir un projet d’entreprise qui se développe tranquillement. La mission d’iClasse est d’accompagner les enseignants et les enseignantes afin de les aider à intégrer la technologie (dont celle d’Apple) à leur enseignement en s’appuyant sur la motivation, l’engagement et l’estime de soi des élèves. Il s’agit du seul programme intergénérationnel d’entretien des compétences éducationnelles au Canada. Son objectif ? Devenir une référence dans l’implantation des nouvelles technologies dans les écoles au Canada et ailleurs.

Une expérience enrichissante

iClasse-Quebec

Crédits photo : André Rivard

Jusqu’à présent, près de 40 personnes à Montréal et à Québec ont déjà participé à ces formations. Celle à laquelle j’ai assisté était une sorte de préliminaire visant à sensibiliser les participants au programme d’iClasse, qui est d’une durée de 40 heures. Le tout a débuté à 8 h 30 et s’est terminé à 15 h 30. Pour ma part, je suis arrivé vers 11 h. Il y avait déjà sur place une quinzaine de personnes, des jeunes de 9 ou 10 ans, des directeurs d’école et des enseignants. La plupart avaient apporté un MacBook Air ou un MacBook Pro.

iclasse-quebec-classe

Crédits photos : Kim Auclair

À mon arrivée, les participants se livraient à un exercice où ils devaient créer une page Web avec about.me (les plus jeunes, un site Web avec Jimdo). L’activité s’est poursuivie avec la présentation des projets des participants et la démonstration de nombreux outils web et de certaines astuces ayant pour but d’améliorer la pratique des enseignants. Epad, par exemple, a été utilisé durant une partie de la formation pour permettre aux participants de rassembler leurs découvertes et partager les résultats de leurs exercices.  Chaque fois qu’un nouvel outil était présenté, les participants avaient l’occasion de le tester afin d’en découvrir les mécanismes. J’ai pu constater le climat d’entraide qui régnait dans la classe, les participants partageant entre autres leur expérience avec les nouvelles technologies — dont l’utilisation des produits Apple en classe  — ce qui permettait aux autres de noter de nouvelles idées à mettre en pratique.

L’occasion nous a également été donnée de voir quelques vidéos offrant un aperçu du programme de 40 heures d’iClasse. On comprend immédiatement l’impact que peut avoir chez les élèves l’utilisation des nouvelles technologies en classe. C’est pour eux une façon d’apprendre tout en s’amusant.

L’intégration des jeunes : une excellente idée.

Selon moi, l’idée de laisser la place aux plus jeunes lors de la formation est excellente. Questionné sur la présence de tous ces adultes au sein de la classe, l’un d’eux m’a dit qu’il se sentait lui aussi comme un adulte, qu’il apprenait autrement. Et s’il ne comprend pas la teneur de ce qui est discuté entre les plus grands, il retourne à ces activités sur son ordinateur.

Crédits photos : Kim Auclair

Crédits photos : Kim Auclair

Les jeunes ont non seulement l’occasion d’apprendre le fonctionnement de nouveaux outils, mais de faire découvrir aussi des outils aux plus vieux. C’est exactement ce qui s’est passé samedi et c’est ce que j’appelle du mentorat 2.0.

Crédits photo : François Bourdon

Pour terminer, j’encourage tous les enseignants et directeurs d’école à suivre cette formation. C’est une occasion pour vous de « réseauter » entre passionnés, de partager vos expériences avec l’utilisation des technologies en classe, de découvrir des outils permettant d’améliorer votre pratique et une opportunité aussi d’apprendre des plus jeunes. Je me permets d’ailleurs de partager avec vous quelques messages sur Twitter provenant des participants. Ils vous donneront une idée de ce qui a été dit durant la formation.

En espérant que cela vous donne le goût de participer aux prochaines activités.

À propos de l'auteur

Kim Auclair

Kim Auclair

Entrepreneure passionnée, j'ai développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. J'ai créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Je suis actuellement présidente chez Niviti, une entreprise qui fait de la production et diffusion de contenu visant à développer les compétences entrepreneuriales des individus. Vous pouvez me lire, entre autres, ici, sur kimauclair.ca ainsi que sur entreprendre.niviti.com.

Recevez quotidiennement les dernières nouvelles de l’univers Apple

Inscrivez-vous dès maintenant pour avoir accès aux dernières nouvelles et à des promotions exclusives!

Commentaires